Le “shaker”

J’aurais pu donner comme titre à mon texte la grande débandade, parce que c’est pas mal ça qui s’est passé avec ma petite personne depuis...