Lutin futé

Depuis l’anné

Depuis l’année passée, nous avons troqué le traditionnel lutin coquin pour le lutin futé. Le premier décembre, nous sortons un casse‑tête vingt‑quatre morceaux et une boule de gommette. Sur chacun d’eux est écrit un privilège ou une activité.

 

C’est un heureux mélange entre le lutin coquin et le calendrier de l’avent. Idéalement, on écrit quelque chose qui ne coûte pas cher et qui est riche en beaux souvenirs. Chez nous, ça passe de : faire des biscuits à donner des jouets à ceux qui en ont plus besoin que nous.

 

Le seul morceau important à piger en premier est celui qui indique « piège à lutin ». On le colle sur un mur à l’aide de la gommette. Ensuite, nous faisons un piège à lutin pour en attraper un. Ça fonctionne à tout coup!

 

Une fois le lutin attrapé, au lieu de faire des mauvais coups, il tiendra un des morceaux de casse‑tête, tous les jours, pendant les vingt‑trois jours restants. Chaque jour, on colle le morceau près des autres et on essaie de les assembler. Quand on a assemblé tout le casse‑tête, le lendemain, c’est Noël!

 

Rien n’empêche que notre lutin se soit déjà retrouvé dans le bain ou dans le frigo. Ses gènes de coquins ne sont pas bien loin! Ce qui est super pratique, c’est que le lutin connaît très bien les parents et sait qu’ils n’auront peut-être pas le goût de faire des biscuits un mardi soir, donc il pigera un morceau sur lequel il est écrit que les enfants peuvent se coucher quinze minutes plus tard… Il est tellement futé ce lutin!

 

 Ce lutin amènera avec lui la magie de Noël dans votre famille.

 

Krystal Cameron