Tag rôles

Je suis LA Responsable de tout

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais dans NOTRE maiso

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais dans NOTRE maison, je suis LA Responsable, avec un grand R. Ne vous méprenez pas, mon mari fait sa part. Pour ce qui est de faire les tâches, c’est vrai que c’est relativement équitable : Bienvenue en 2016!

 

Mon amoureux est un papa présent, impliqué et je l’adore. Ce qui me dérange, c’est de devoir être LA personne responsable de tout cela : l’organisation, la planification, la gestion

 

Responsable de la prise de tous les rendez-vous médicaux

Je suis Responsable de prendre tous les rendez-vous médicaux. Si on doit se présenter chez un spécialiste pour l’un des enfants, on se relaie tour à tour, mon mari et moi. Mais prendre TOUS les rendez-vous, ça ne se fait pas tout seul. Médecin de famille, clinique d’urgences, ergothérapeute, physiothérapeute, vaccins, dentiste, optométriste, orthophoniste… et j’en passe! Cinq membres d’une famille, ça fait cinq fois plus de rendez-vous, chez cinq fois plus de spécialistes à contacter…

 

Responsable des finances

Je suis Responsable de nos finances. Payer les comptes pour l’hypothèque, l’électricité, les téléphones, la télévision, etc. Ça semble simple au premier regard. Ajoutez à ça les assurances de la maison, celles des deux voitures, les assurances-vie et invalidités, les assurances médicaments, etc. Et évidemment, il ne s’agit pas que de payer les comptes, mais aussi de renouveler tous les contrats en bonne et due forme, en s’assurant de payer le moins cher possible… L’argent, on en gagne tous les deux, mais le gérer, ça ne se fait pas tout seul!

 

Responsable de l’alimentation

Je suis Responsable des menus des lunchs, des collations et des repas de toute la famille. Le soir venu, nous cuisinerons toute la famille ensemble. Mais les membres de cette famille semblent penser que l’univers organise tout le menu, sans qu’ils aient à s’en soucier.

 

Responsable de l’entretien ménager

Je suis aussi Responsable du ménage. Je dois apparemment décider de ce qui doit être nettoyé, et quand ça doit être fait. Chaque tâche ménagère finit par se faire en équipe, mais je dois rappeler à chacun de faire ses tâches. S’il faut faire le grand ménage, on le fera tous les cinq. Mais encore une fois, si je ne prends pas la Responsabilité de l’entamer, personne ne le fait… Je vous jure, j’ai fait le test ultime et le résultat faisait peur à voir. Digne d’un cas de DPJ…

 

Responsable du divertissement

Je suis même Responsable de nos sorties. C’est mon sideline officiel : G.O. à temps plein! Je suis Responsable d’occuper tout ce beau monde le week-end. Sorties aux pommes, aux fraises, aux framboises, aux bleuets (Ouais, je sais, j’aime les autocueillettes…). Sorties au cinéma, au centre d’amusement, au musée, etc. Toute la famille se réjouit de faire de belles activités, mais encore une fois, celles-ci semblent s’organiser comme par enchantement…

 

Responsable des inscriptions

Je suis Responsable de toutes les inscriptions : danse, patin, école, camp de jour, soccer, autorisations, formulaires, inscriptions… Encore de la paperasse qui semble se faire toute seule!

 

Responsable des tenues vestimentaires

J’ai parlé des vêtements ? Parce que oui, je suis aussi Responsable de l’habillage de ces petites bêtes! Vêtements courts et longs, ensembles extérieurs de printemps, d’automne et d’hiver, bottes, chapeaux, souliers de danse, souliers d’éducation physique, souliers propres et souliers de rechange. Oui, l’industrie de la chaussure nous tient par le portefeuille!

 

Bref…

Je suis Responsable. Responsable de tout finalement. Parce qu’une maman, bien souvent, ça en a beaucoup sur les épaules. Beaucoup de Responsabilités. Mais au final, ça fait partie du rôle à jouer…

 

Et vous, qui est LA personne Responsable chez vous ?

Té tu fif ?

Je suis une fille coquette et je l’avoue, j’aime ça les ti-

Je suis une fille coquette et je l’avoue, j’aime ça les ti-kits. À la maison, mes enfants ont l’habitude de me voir porter du vernis à ongles ou du maquillage. Bien sûr, il fallait m’attendre à ce que ma fille m’en demande un jour. J’ai résisté un moment; j’avais un bogue avec l’idée de mettre du vernis à une petite fille. Finalement, un moment bien plus embêtant est arrivé…

C’était le genre de matin qu’on passe ne ligne mou. Le genre où papa est à la pêche depuis plusieurs jours et nous, on prend ça relax devant des films. J’en profite pour faire mon vernis. Ma fille choisit ses couleurs et, surprise, mon fils aussi. Huuuummmm ok. Ma fille lui répond en riant que le vernis « c’est pour les filles! ». Voilà, ça y est; je dois m’en mêler, moi, grande défenderesse de la liberté, de la justice et de légalité. Pas question que je laisse passer cette phrase-là. Parce que dans le fond, qui a décidé que le cutex c’est juste pour les filles? Ça doit être encore le fameux Y, tsé celui de « y disent… »

Je suis sortie à l’épicerie pleins de fois avec mon fils déguisé en Hulk ou encore avec ma fille vêtue de manière douteuse (tsé l’usage abusif de motifs…) Mais là, mon fils avec du cutex rouge et mauve, je ne l’assumais pas tant… J’avoue qu’au départ, j’ai accepté de lui en mettre pour acheter la paix (oui, ce genre de matin-là). Au fond de moi, j’espérais qu’il change d’idée. Mais loin de là! La fierté sur son visage et la joie d’avoir lui aussi du vernis ont chassé tout espoir. Dans le fond, il demande juste à faire comme sa sœur… Pis, il aime ça la couleur, lui! À ses yeux, le vernis est un privilège de grand et l’argument « c’est pour les filles », n’a aucune valeur.

J’anticipais quand même les commentaires des autres et craignais qu’il fasse rire de lui. Les enfants ont rarement de filtre. Oh boy, si je m’étais attendue à ça… Des commentaires moches nous en avons eu, des répliques douteuses aussi. Le pire est que ça sortait de la bouche des adultes et même parfois de la part de purs inconnus! J’ai même entendu quelqu’un dire à mon fils de 3 ans « Hein, t’as-tu du cutex?? Té tu fif? » SÉRIEUX? Est-ce que j’ai vraiment entendu ÇA, DIRE ÇA à un enfant de cet âge-là. On est en 2016 et c’est toi, l’adulte?

Malgré tout ça, mon petit bonhomme continuait de montrer fièrement son vernis à tous ceux qu’il croisait. Tandis que moi, maman loup, je restais derrière lui à observer, prête à bondir en cas de besoin. Heureusement, il ne comprenait pas vraiment ce que les gens voulaient dire.

Cet épisode m’a fait réaliser à quel point il restait beaucoup de travail à faire, collectivement. On parle ici d’un enfant et de vernis à ongle. Point. Est-ce qu’une fille de 2 ans vêtue en spiderman susciterait autant de réactions? J’pense pas, non. Ne perdons pas de vue que l’époque des femmes à la cuisine et des hommes dans leur garage est révolue. Il n’est donc plus possible de tout faire entrer dans de petites cases. Et c’est pourquoi, oui, mon homme, je vais t’en remettre du vernis si t’en veux.