Les adolescents en fugue

De nos jours, l’adolescence commence de plus en plus jeune et surtout, fini de plus en plus tard. Les adolescents, on le sait, sont en recherche de liberté et d’autonomie. La liberté ne signifie pas nécessairement pour eux la même chose que pour nous. Ils veulent également contester l’autorité, qu’elle soit parentale ou autre. Donc, si on prend un mixeur à drink et qu’on mélange un peu de recherche de liberté avec une tasse de contestation, le tout arrosé d’une demi-tasse de courage, d’insouciance et d’influence, ça donne la recette parfaite pour un drink de plus en plus à la mode : LA FUGUE.

Non, nos adolescents ne fugueront pas tous. Certains n’en auront jamais le courage, alors que d’autres n’en sentiront pas le besoin ou encore ne choisiront pas cette option. Mais à voir le nombre de fugues au Québec chaque année, je pense qu’il est important d’en parler à vous, les parents d’adolescents ou de futurs adolescents.

Mais qu’est-ce qui arrive avec nos ados lors de leurs fugues?

La plupart d’entre eux se ramassent chez un ami pour 24 à 48 heures. Il est primordial d’avoir le plus possible de coordonnées de tous les amis de vos adolescents. Ce sera la première piste d’enquête importante à explorer pour les parents ou encore pour les policiers. Même s’ils ne se ramassent pas chez leurs amis, ces amis seront une source d’informations exceptionnelle, car les ados, ça se texte tous les jours sur leur cellulaire, sur Messenger ou tout autre forme de communication mobile. Ces amis pourront donc faire rapidement avancer les recherches. Mais parlons un peu plus des fugues chez nos adolescentes.

À quels risques pourraient-elles être confrontées? Que peut-il leur arriver?

Il y a des grands méchants loups qui attendent avec impatience nos brebis adolescentes afin d’augmenter leur troupeau. Oui, on appelle ça des proxénètes. Ces individus stagnent dans des endroits très bien choisis afin de servir de porte de sortie pour nos adolescentes en fugue et en manque de ressources. Les stations de métro et les parcs sont des endroits de choix pour les grands méchants loups. Voici comment ils procèdent :

— Ils vont les approcher tranquillement en leur demandant ce qu’elles font dans le coin. Ils seront gentils, agréables et généreux. Ils peuvent leur offrir un endroit où habiter pendant leur fugue. Un endroit sécuritaire, gratuit et amusant. Ils sont jeunes et cool.

— Ils vont complimenter la jeune fugueuse. Ils vont la nourrir, l’héberger et surtout la GÂTER. Elle se sentira belle et désirable, car croyez-moi, ces loups sont de vrais charmeurs. Ils vont même jusqu’à leur laisser croire qu’ils forment un couple. Elles recevront des cadeaux, des vêtements et tout ce qu’elles souhaitent. Après tout, ils sont prêts à investir sur leur future source de revenus!

Par la suite, la fugueuse se sentira redevable puisqu’elle aura reçu beaucoup de son loup charmeur. Si elle ne se sent pas redevable, le loup lui fera sentir qu’elle doit l’être. Et malheureusement, elle le sera.

Il lui présentera l’idée qu’il a beaucoup dépensé pour elle et qu’il est temps de le rembourser un peu. Évidemment, la brebis a un portefeuille très dégarni… et il le sait très bien. Il l’emmènera donc, très subtilement, à la convaincre d’avoir une relation sexuelle avec un ou des amis contre de l’argent. Et de plus en plus subtilement, il l’emmènera à faire d’autres clients contre de l’argent qu’elle devra lui remettre. Bien entendu, le loup lui expliquera que ce n’est que pour un court moment et que cet argent s’accumulera et servira à s’acheter un condo pour qu’ils puissent habiter ensemble, meubler le condo et être heureux en couple. La brebis, complètement amoureuse de son loup, finira par accepter, se disant que de toute façon, c’est pour le bien de leur couple.

La brebis verra bien que son loup a beaucoup d’autres brebis qui font la même chose qu’elle, mais le loup lui expliquera qu’elle, c’est sa blonde, voire sa femme. Les autres ne sont là que pour travailler et il n’a aucun sentiment pour elles. De plus, elles lui font faire plus d’argent, ce qui l’aidera à s’acheter un condo plus rapidement. Il la convainc que tout cela n’est que passager. Le problème est que chaque brebis se fait évidemment dire la même chose par le loup rusé… et malheureusement, chacune des petites brebis égarées va le croire, car c’est un excellent menteur et un manipulateur.

Certains loups vont même convaincre la brebis de changer de province, car ses parents et la police la recherchent beaucoup trop intensivement, et ces derniers pourraient gâcher leur rêve. La plupart des brebis accepteront ce déménagement. Il y aura même un changement de coupe de cheveux et de couleur de cheveux, question que les photos publiées par les autorités ne nuisent pas trop à son commerce lucratif.

Un jour, si les policiers ne la retrouvent pas avant, la brebis finira par voir qu’elle s’est fait avoir et que son loup a fait plusieurs milliers de dollars sur son dos. Elle essaiera de fuguer de chez son loup puisqu’elle ne peut pas le laisser comme ça : il n’accepterait pas qu’elle parte. La jeune fille vivra alors une peine d’amour, mélangée à un sentiment de trahison et de honte. Et en plus, elle doit retourner chez ses parents dans un cadre plus rigide et structuré avec, évidemment, un manque de confiance de la part de ses parents. Et il y aura un long et difficile travail de reconstruction d’estime d’elle à faire.

Les fugues chez les adolescents existeront toujours et les policiers continueront toujours à travailler pour les retrouver. Pensons prévention. Abordez le sujet avec vos jeunes. Parlez-leur de ce que vous savez maintenant à propos des loups.

PARLEZ-EN SURTOUT AVEC VOS ADOLESCENTES. Elles doivent connaître les patterns au cas où un jour, elles sauraient en reconnaître les signes lors d’une fuite. Surtout, n’évitez pas le sujet de peur de leur donner des idées. Faites-leur lire cet article s’il le faut. Imprimez-le et laissez-le traîner dans la maison. C’est pour leur bien et leur sécurité.

Yanick Bissonnette

 



Commentaires